La forêt du Petit Prince

Une mini-forêt urbaine au LFM

Et si nous reconnections nos élèves à la nature en plantant une mini-forêt? 

Nos élèves de CP et de 6ème s’engagent dans la plantation d’une forêt Miyawaki qui verra le jour en novembre. 

La Forêt du Petit Prince est l’exemple du pouvoir d’une communauté et de l’imagination des enfants pour transformer le monde qui les entoure. Elle représentera un espace essentiel dans cette zone urbanisée et deviendra un lieu incontournable pour la communauté scolaire, un exemple d’infrastructure verte pour le bien de chacun. 

Le modèle de forêt développé par le botaniste japonais Miyawaki consiste à planter différentes strates d’arbustes et d’arbres locaux à une densité élevée : du romarin, des arbousiers, des grenadiers et des pins parasol constitueront quelques une des essences adaptées au climat et au sol du site. Sur les 400 m2 cédé par la ville d’Alcobendas pour ce projet, environ 2 000 arbres seront plantés, ce qui représente environ 3 ou 4 plantes par mètre carré. Ce projet permettra de redonner vie à cette terre aride et de la transformer en un véritable écosystème où la faune et la flore pourront prospérer d’ici trois ans.  

Les élèves prendront soin de leur forêt pendant quelques années, et chaque jour, sur le chemin de l’école, ils verront comment un rêve peut se transformer en une belle réalité.


Ce projet initié en mars 2021 dans les classes de CP et de 6ème sera suivi pendant trois ans. 

En amont de la plantation qui aura lieu fin novembre, tous les élèves ont travaillé sur l’arbre, son fonctionnement, son rôle, la croissance végétale, sur les choix des essences pour notre forêt… Ce projet ouvre aussi les portes de la littérature, de l’urbanisme, et de l’engagement citoyen pour la planète. 

Les ouvrages de la bibliothèque

Le projet présenté à la mairie d’Alcobendas

Le dossier à destination des volontaires

France

España