Comment se sont préparées les Olympiades en Moyenne Section ?


Et comment se sont préparées les Olympiades en Moyenne Section ? 

Nos reporters Diane et Chloé sont allées interviewer les maîtresses de Moyenne Section pour en savoir plus sur la préparation des  Olympiades en maternelle. Elles ont ensuite procédé à la retranscription de l’interview aidées de Gonzalo et Juan. Un exercice pas si facile! Bravo à eux et merci à Magali et Eurydice de nous avoir accordé de leur temps!

Quelles activités sportives avez-vous choisi pour  les rencontres des olympiades?

Pour les moyennes sections, on a choisi le jeux des déménageurs, puis on a aussi choisi des courses en tricycle et en ballon sauteur, ensuite, des jeux d’opposition et puis les lancers .

Peux-tu nous en dire un peu plus sur les jeux d’opposition?

Alors dans les jeux d’opposition, il y a deux activités. Le jeu du pouce pouce : les enfants sont dos à dos et il faut pousser son camarade du tapis avec les mains et les bras.

Et ensuite le hérisson. Ce jeu consiste à mettre cinq pinces à linge sur le dos d’un camarade et l’autre doit essayer de les lui enlever.

Pour quoi avez-vous choisi ces activités?

Parce qu’on pensait que ça plairait au M.S et ça correspondait à leur âge.

 Avez-vous déjà commencé les rencontres?

On n’a pas vraiment commencé les rencontres mais on est en train de s’entraîner.

Comment avez-vous choisi les équipes?

On a essayé de faire des équipes homogènes.

Ça veut dire quoi homogène?

Homogène veut dire que les équipes sont équilibrées.

Quelles sont les sports que les M.S ont préféré?

Ils ont beaucoup aimé les jeux d’opposition et le jeu des déménageurs.

En quoi consiste le jeu des déménageurs?

Le jeux des déménageurs c’est comme une course de relais et il faut aller chercher un trésor en passant à travers un tunnel, en slalomant puis celui qui a couru doit passer le relais à son compagnon qui ensuite fait la même chose.

Est-ce que vos élèves ont hâte d’être aux olympiades?

Oui, ils sont contents de participer, et très motivés. Ils ont surtout hâte de montrer à leurs parents ce qu’ils savent faire.